chirurgie dentaire

Ablation de l’apex de la racine (apicectomie)

Lorsqu’un traitement de la racine n’est plus possible (dent couronnée, canaux radiculaires obstrués) et que l’apex de la racine est enflammé, on opte pour la chirurgie afin de traiter l’inflammation et de retirer l’apex. Cette opération est réalisée au microscope.

Ablation d’un kyste (kystectomie)

Les kystes sont des cavités recouvertes d’un épithélium (tissu de couverture) dont le contenu est liquide ou visqueux.


Kystes dentaires (kystes odontogènes)

  • Kyste radiculaire
    Se forme au niveau de l’apex d’une dent morte.
  • Kyste folliculaire
    Se forme au niveau du follicule dentaire (dent en développement), surtout dans le cas des dents de sagesse inférieures dont l’éruption ne s’est pas encore produite (dents de sagesse incluses) et également dans le cas d’autres dents incluses.


Kystes non odontogènes

  • Kystes des tissus mous dans la cavité buccale (salivaires)
  • Kyste nasopalatin entre la bouche et la cavité nasale dans le canal incisif


La kystectomie est l’ablation complète de la poche kystique. Il est très important de ne laisser aucun tissu résiduel, sans quoi le kyste pourrait à nouveau se former (kyste résiduel). Cette opération est également réalisée au microscope.

Extraction des dents de sagesse

Les dents de sagesse sont souvent mal implantées ou n’ont pas assez de place pour être correctement alignées dans l’arcade dentaire. L’orthopantomogramme (OPT) ou l’imagerie volumétrique par faisceau conique (CBTC) fournissent les informations d’imagerie nécessaires.


L’opération doit avoir lieu avant que l’enracinement ne soit trop avancé, sans quoi, pendant l’opération, le nerf lingual risquerait d’être blessé, la racine de la dent adjacente pourrait se résorber ou un kyste (folliculaire) se former.


L’extraction des dents de sagesse par voie chirurgicale chez l’adulte est plus risquée: en effet, la cicatrisation demande beaucoup plus de temps et s’accompagne souvent de complications.


L’extraction des quatre dents de sagesse chez les adolescents dure environ une heure. Les lésions des vaisseaux sanguins provoquent une hémorragie dans les tissus lésés et par conséquent un gonflement qui ne se réduit qu’au bout de trois jours. Ce gonflement peut se résorber par une prise de médicaments appropriés et par l’application locale de poches de glace.